Gallagher, H.; Glasgow Cross, 1914


De retour de Glasgow, Céline nous envoie ce petit compte rendu d’une rencontre avec des quakers écossais.


Le week-end dernier, en virée en Écosse pour en fêter le saint patron, j’ai assisté à la réunion de recueillement de l’assemblée locale de Glasgow. J’ai rejoint dans le silence une assemblée composée d’un cinquantaine d’Ami.e.s. Sur chaque chaise nous attendait une pensée de George Fox, William Penn et autres Amis inspirants du passé, comme s’ils nous soufflaient un petit mot de bienvenue, nous aidant à glisser dans le recueillement. Le groupe de joyeux bambins qui a nous a rejoint pour les dix dernières minutes m’a rappelé l’ambiance de notre groupe à Nantes : des enfants qui s’amusent et nous rejoignent essoufflés, les joues roses et les mains pleines de crayons et de dessins à finir.

Alastair MacIntosh et Vérène Nicolas — les conférenciers de notre assemblée annuelle 2017 — m’ont accueillie, quel plaisir de les revoir ! Après la réunion de recueillement, nous sommes allés boire un thé et immédiatement, la discussion a été profonde et authentique. Point de bulletin météo : nous avons échangé sur ce qui constitue une communauté. Vérène, se fondant sur le travail de Parker Palmer, m’a fait prendre conscience qu’être une communauté ne se décrète pas. Or la communauté doit être la colonne vertébrale de toute assemblée quaker, avant même que l’on se demande à quelle action on peut contribuer.

Inévitablement, je pense à notre groupe de Nantes, si jeune, si plein d’enthousiasme… Il y a quelques années, je rêvais d’un groupe comme celui-là. Quel chemin parcouru et quel privilège d’en faire partie aujourd’hui. Je mesure aussi, à la lumière de notre conversation, que notre groupe reste à construire autour des témoignages quakers et à s’ancrer profondément dans des rapports humains authentiques et de confiance pour que l’on s’y retrouve en communauté. Je crois que je vais lire le bouquin de Palmer. Vérène me conseille de commencer par A Hidden Wholeness. Ça vous tente ?


Pour les curieux, la liste des livres d’Alastair peut être trouvée ici. Mes préférés sont Spiritual Activism: Leadership asService et Soil and Soul: People versus Corporate Power. En français, on peut lire Chronique d’une Alliance: Peuples autochtones et société civile face à la mondialisation.


Céline Reid est secrétaire du groupe de Nantes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s