j-kelly-brito-PeUJyoylfe4-unsplash


Fin 2021, l’Assemblée de France a proposé, en partenariat avec la section européenne du Comité consultatif mondial des Amis (FWCC-EMES) et le centre d’études quaker de Woodbrooke, une formation en ligne intitulée Quaker en Europe : introduction à la voie quaker. C’était la première fois depuis plusieurs années qu’une telle formation était organisée en français. Notre Amie Elizabeth y a participé et nous livre ses impressions.


Il y a quelque temps, j’ai suivi le cours sur les quakers proposé en Français sur le site de Woodbroke. Je voulais parfaire mes connaissances sur les quakers car je connaissais plutôt les quakers des XVIIe et XVIIIe siècles que les Amis de notre temps. Les cours proposés abordaient l’histoire des quakers, leur culte, leurs pratiques et expériences et les témoignages de leur foi dans le monde. Tout était agrémenté de textes, de vidéos qui pouvaient être sous-titrées en français et de récits de vécus quakers dans le monde.

J’ai aimé la lente progression du cours en diverses étapes, les propositions variées faites pour chacun des sujets présentés, la découverte de sujets que je connaissais mal ou peu. J’ai apprécié de pouvoir traduire en français des textes et des petits films, ce qui m’a par ailleurs confirmé que le quakerisme possédait peu de ressources dans cette langue et que ce cours était donc une avancée.

Une communauté d’apprentissage diverse et vivante

Les interventions des participants sur les divers forums étaient enrichissantes et montraient à quel point nous formions, durant ce cours, une communauté diverse. Les présentations des parcours de la plupart de ceux qui suivaient le cours m’ont ouvert à d’autres champs de recherche que le cercle fermé des quakers d’antan. Tout cela confirmait combien le quakerisme est nourri par une révélation permanente qui le fait avancer au fur et à mesure des inspirations reçues.

J’ai vivement apprécié le culte partage qui a réuni certains d’entre nous, la force et la lumière qui s’en sont dégagés m’ont accompagnée durant de nombreux jours. Cela confirmait à quel point la spiritualité qui nous unit est importante et structurante.

L’occasion de se mettre en mouvement

J’ai été plus éclairée sur certains sujets comme les témoignages quakers que je comprenais jusqu’alors peu. Le fait de réaliser qu’il s’agissait essentiellement de témoignages sociaux, et que des témoignages personnels pouvaient s’y ajouter a élargi mon champ de vision. Mes témoignages personnels sont avant tout l’amour et le pardon, mais je sens en moi tout un travail en profondeur qui commence à me faire vivre et comprendre les autres témoignages. Je sais que les cultes silencieux en communauté vont dès lors, me faire avancer sur ce sujet.

Beaucoup de liens internet étaient proposés tout au long du cours, afin de pouvoir enrichir notre vécu et alimenter nos actions futures. Beaucoup de possibilités nous ont ainsi été suggérées. Ce qui concernait le travail sur la guérison m’a beaucoup intéressée, c’est un chemin qui me correspond et qui permet d’aider les proches et ceux qui souffrent.

Bref, ce cours m’a beaucoup apporté et fait avancer sur divers sujets et je remercie vivement les Amis qui l’ont organisé, pour leur travail auprès de nous.


Elizabeth Marquier partage son temps entre l’Assemblée de Paris et celle de Nantes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s