kelly-sikkema-UhnYx1c4pWs-unsplash


Pour notre rencontre d’automne le 3 octobre dernier, notre Amie Claire avait choisi de faire réfléchir les enfants de l’assemblée à la question de l’égalité entre les filles et les garçons. Elle nous fait part des réflexions de Balthasar (6 ans), Lucien (5 ans) et Zacharias (4 ans) à ce sujet.


Aujourd’hui, avec les trois enfants présents, nous nous intéressons à la question de l’égalité entre les filles et les garçons. Le témoignage de l’égalité est l’un des témoignages centraux du quakerisme, et la question de l’égalité entre les garçons et les filles est l’une des premières auxquelles les enfants d’âge scolaire sont confrontés : il n’est donc pas inutile d’aborder le sujet avec eux dès le plus jeune âge !

Nous commençons par regarder le premier épisode un de la série Chouette, pas chouette, où un garçon se fait reprendre par une fille parce qu’il porte un tee-shirt rose.

Détricoter les stéréotypes

Puis, nous discutons de ce que nous avons vu. Les garçons sont d’accord pour dire que tout le monde peut aimer le rose, les filles comme les garçons. Lucien et Zacharias aiment d’ailleurs beaucoup le rose. Une hypothèse est émise par le trio : peut-être les filles portent-elles souvent des robes roses par ce qu’elles regardent trop de dessins animés où les princesses s’habillent en rose ? Nous nous posons plusieurs questions : les filles pleurent-elles plus que les garçons ? Non, d’ailleurs Balthasar pense pleurer plus souvent que son amoureuse. Les garçons se bagarrent-ils plus que les filles ? D’après Lucien et Zacharias, non. Lucien fait d’ailleurs remarquer que certaines filles font de la boxe. Balthasar émet un doute car son amoureuse lui demande parfois de la protéger. Se pose alors une nouvelle question : les filles ont-elles besoin d’être protégées ? La réponse fuse, unanime : non !

Nous terminons enfin ce temps d’activité par un exercice de relaxation autour des couleurs de l’arc en ciel, inspirée du livre Méditation guidées pour les enfants de Farida Benet. Merci les enfants !


Claire Berthaut-Gérentès est sympathisante de l’Assemblée de Nantes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s