RackMultipart20171208-18973-muaeae


Ce petit article de Céline, qui fait le point sur l’action quaker pour la promotion de la paix, est à paraître dans Le Lien, le bulletin mensuel de l’Église protestante unie de Loire-Atlantique.


La foi quaker se fonde sur la présence du divin en chacun.e et sur le lien direct avec Dieu. C’est une « foi en action » qui se manifeste au quotidien et dans toutes les dimensions de notre vie. Ainsi, nos choix sont l’occasion d’exprimer le divin en nous. Simplicité, égalité, intégrité, communauté et paix sont les cinq témoignages quakers qui, de manière interdépendante, guident nos décisions.

Parce que Dieu est en chacun.e, chaque vie est précieuse. Les quakers s’opposent donc à la guerre et considèrent le monde comme sur-armé et la paix comme sous-financée. Nous militons pour l’objection de conscience, la diplomatie, le financement des programmes de résolution non violente des conflits, la démilitarisation. Le Conseil quaker pour les affaires européennes (QCEA) à Bruxelles et le Bureau quaker des Nations-Unies (QUNO) à Genève et New York défendent la justice sociale et le respect des droits de l’homme, particulièrement des réfugiés. Le QUNO facilite la diplomatie et fait inscrire à l’agenda politique des questions comme les droits des femmes emprisonnées et de leurs enfants ou l’objection de conscience. Les organisations quakers portent également assistance aux victimes civiles de la guerre. À ce titre, le Friends Service Council au Royaume-Uni et l’American Friends Service Committee aux États-Unis ont reçu conjointement le prix Nobel de la paix en 1947.

En France, Stop Fuelling War dénonce les milliards dépensés dans le commerce des armes. Tous les deux ans, à Paris, l’association quaker manifeste pacifiquement à l’occasion d’Eurosatory, la plus grande foire commerciale d’armement au monde.

Nos communautés locales s’associent aux associations amies, comme l’association Tibhirine à Nantes, pour conduire des actions de promotion de la paix et du dialogue interreligieux.

Parce que « la paix du monde commence dans notre propre cuisine », chaque quaker s’efforce de repérer en lui les « semences de la guerre » et de les soumettre à la Lumière. Chaque jour, c’est une nouvelle occasion de révéler le divin en soi et de participer à la construction de la paix autour de soi.


Céline Reid est secrétaire du groupe de Nantes

Un commentaire sur « Les quakers et la paix »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s