La fête de l’Amiral est une sympathique fête de quartier organisée par l’association des Œuvres sociales de la Fraternité, là où nous, les quakers, nous nous réunissons certains dimanches. Chaque année l’événement accueille les habitants du quartier Mellinet pour leur offrir concerts, stands de nourriture et autres animations en s’appuyant sur les volontaires de la Frat’ pour faire tourner dans la bonne humeur ce très bel événement.


Cette année, l’Assemblée de Nantes avait décidé d’y proposer un stand de jeux coopératifs pour petits et grands. C’était l’occasion de montrer notre soutien et notre gratitude envers la Frat’, mais aussi d’explorer le concept de jeu coopératif, qui pourrait poursuivre le travail réalisé avec les enfants de l’assemblée autour des témoignages quakers.

Nos Ami·es Camille, Géraldine, Céline et Guillaume avaient sélectionné et testé quelques jeux en amont, et nos Ami·es Claire, Sylvette et Yann ont animé le stand pendant quelques heures.

Un jeu coopératif vise à unir les joueurs dans l’accomplissement d’un challenge, contre le temps ou contre un adversaire commun (de type maître du jeu). L’idée, sans stigmatiser les jeux traditionnels, est d’offrir une alternative au problème du sempiternel principe de gagnant/perdant, qui pose souvent question lorsque les joueurs sont d’âges différents, ne sont pas à égalité dans la maîtrise du langage ou n’ont pas envie d’entrer en compétition entre eux. L’idée est de favoriser la coopération et le principe de gagner – ou de perdre – ensemble.

Le stand proposait ainsi des jeux conçus en mode coopératif ou adaptés pour l’occasion. Il est intéressant de voir que n’importe quel jeu peut être modifié pour être joué en coopératif.

  • Pour les plus petits, le jeu du Verger est un jeu de cartes et de dé où l’on vise à constituer des paniers complets à l’aide de cartes tirées au dé avant que le corbeau n’arrive à rejoindre les arbres.
  • Pour tout âge, Master Lynx est un grand plateau circulaire ou l’on doit retrouver quelques objets parmi 500 petites images : un classique du péri-scolaire. En y ajoutant un sablier, les joueurs jouent ensemble, s’entre-aident pour retrouver un maximum de petites images sur le grand plateau en un temps donné. À chaque nouvelle partie, on donne un peu plus d’objets à retrouver et on essaie de battre son score d’équipe. À noter que des joueurs de toutes langues ou cultures peuvent jouer.
  • Twinit demande de retrouver le plus de des paires de motifs sur des cartes à double face. Dans un tas de cartes éparpillées les joueurs trient le plus grand nombre de paires en une minute, puis déduisent leur niveau d’équipe sur un tableau qui prend en compte le nombre de joueurs. Là encore, tous les âges peuvent jouer entre eux : on s’aide, on se félicite, c’est chouette !
  • Enfin, le jeu Concept peut être adapté en collaboratif. Un joueur doit faire deviner des mots sans rien dire à l’aide d’un grand plateau de pictogrammes, où figurent des thèmes, des couleurs, des formes, des mouvements. Un peu plus difficile mais un vrai challenge ! Avantage : n’importe qui peut rejoindre une partie en cours.

Les joueurs de tout âge venus au stand se sont bien amusés, et les amis présents aussi, tout cela au son de concerts de qualité dans les dernières heures d’un temps ensoleillé.


Yann Desdevises est sympathisant de l’Assemblée locale de Nantes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s